Je bouquine

Le dévouement du suspect X

En ce mois de mars, et pour la sixième édition du #clublectureMS, suspense et dépaysement étaient au rendez-vous, puisque nous sommes partis à la découverte des auteurs de romans policiers asiatiques. Place au japonais Keigo Higashino avec son roman Le dévouement du suspect X (2012).

L’histoire : Ishigami, un professeur de mathématiques, est amoureux de sa voisine, Yasuko Hanaoka, une divorcée qui élève seule sa fille. Mais son ex-mari a retrouvé sa trace et la harcèle. Elle le tue en cherchant à protéger sa fille qu’il a attaquée. Ishigami, qui a tout entendu, y voit l’occasion de se rapprocher d’elle et lui propose son aide. Il entreprend alors de maquiller le crime en le considérant comme un problème de mathématiques à résoudre…

Mes impressions : Il s’agit de mon premier coup de coeur dans le cadre du club ! Si vous me suivez, vous savez combien j’aime les romans policiers, les enquêtes, les thrillers. Keigo Higashino a complètement renversé ma logique, ma compassion : mon soutien et mes craintes allaient directement aux meurtriers… Le roman est construit de telle sorte que vos sentiments, vos attentes soient inversées.
Mention toute spéciale au suspense ! Il infuse tout au long du récit, au point de ne pas vous laisser le choix : les dernières pages sont à dévorer. Et vu le postulat de départ, je ne pensais pas être autant surprise. Le style de Higashino est concis, minimaliste. Ces personnages ont de la profondeur mais s’expriment avec toute la pudeur que l’on connait aux japonais. Les sentiments sont aussi forts que discrets.Tout est psychologie. Je suis complètement rentrée dans l’ambiance du roman.
Les personnages oscillent entre l’intuition et et la rationalité. Ou quand le flair est bousculé par l’ordonné, le méthodique. Ishigami, le personnage principal, engage une partie d’échec avec les enquêteurs ainsi qu’un ancien ami d’université.
Un vrai bras de fer cartésien !

A lire absolument si vous aimez les polars. Keigo Higashino est connu comme le roi du genre dans son pays. J’ai, pour ma part, été totalement conquise par la construction du roman et le scénario noueux établi. Echec.. et mat 😉

Les précédentes éditions du club :

L’héritage, Katherine Webb – Février 2016
L’île mystérieuse
, Jules Vernes – Janvier 2016
Le cirque des rêves, Erin Morgenstern – Décembre 2015
Le diable sur les épaules, Christian Carayon – Novembre 2015
Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles, Suzanne Hayes & Loretta Nyhan – Octobre 2015

Previous Post Next Post

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply mathilde 1 avril 2016 at 9 h 17 min

    J’avais un peu peur de cette lecture, je termine les quelques lectures que j’ai en attente et je m’y mets aussi 🙂
    ps : délicieux ce thé menthe-citron vert

    • Maitetxu
      Reply Maitetxu 1 avril 2016 at 13 h 49 min

      Hihi trop chouette !
      Je pense vraiment que c’était l’édition du club à ne pas manquer !

  • Reply Ophélie G. 1 avril 2016 at 10 h 01 min

    Tu me fais envie avec ce livre. Je n’ai jamais lu de littérature japonaise, ce serait l’occasion de m’y mettre ! xx

    • Maitetxu
      Reply Maitetxu 1 avril 2016 at 13 h 50 min

      Si tu choisis un autre auteur et que c’est chouette n’hésite pas à m’en parler 🙂

  • Reply Myriam 1 avril 2016 at 11 h 59 min

    Je suis complètement en retard, je ne l’ai toujours pas commencé.
    Mais ton avis m’a motivée, je m’y plonge dès demain !
    Bon week-end 🙂

    PS: j’adore les touches de vert sur ton blog, il me met de bonne humeur dès que je viens chez toi !

    • Maitetxu
      Reply Maitetxu 1 avril 2016 at 13 h 53 min

      Oui il se lit très vite (312 petites pages), tu vas vite rattraper ton retard !
      Que penses-tu de la sélection du mois d’avril ?
      Le thème « Nature writing et voyage » ne m’emballe pas trop à la base mais j’avais voté Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson.
      Donc GO, je me laisse surprendre !
      Merci pour le compliment je suis très touchée 🙂
      Bon week-end !

      • Reply Myriam 1 avril 2016 at 18 h 05 min

        Le thème me plaisait assez car, justement, il est très éloigné de ce que j’aime lire habituellement. Moi qui préfère les oeuvres très rythmées et pas trop contemplatives, je pense que ça risque bien de me faire sortir de ma zone de confort.
        Après, celui de Sylvain Tesson ne me tentait pas vraiment. J’en ai peut-être trop entendu parlé… Je voulais une vraie découverte ! Mais bon, je vais me laissez surprendre… Qui sait !?

    Leave a Reply